Le jour du rendez-vous à l’ambassade

Vous n’allez probablement pas beaucoup dormir la veille de votre rendez-vous…
Soit parce que vous serez stressés, soit parce que vous allez vous lever très tôt pour prendre votre train aux aurores !

Vous êtes devant l’entrée de l’ambassade des États-Unis…
Préparez, avant de rentrer, votre passeport et votre mandat compte pour les présenter au premier agent.
Petit rappel, pas d’ordinateur portable ou de téléphone, un couple qui nous précédait a été obligé de parcourir le quartier pour trouver un bar-tabac qui accepte de le lui garder. Apparemment les commerçants sont habitués…

Ensuite vous arrivez dans un petit vestibule, attendez que les agents vous fassent signe d’entrer, et là c’est comme à l’aéroport, vous videz votre sac, ceintures, clés, monnaie etc… Les agents garderons de côté ce qu’ils ne veulent pas que vous emmeniez à l’intérieur (clés, médicaments etc…) et vous donnerons un petit ticket pour récupérer le tout à la sortie.

Ensuite vous faites la queue tout en préparant vos documents dans l’ordre indiqué sur la liste que l’on vous fourni à ce moment là. Pas très pratique à faire debout tout en rangeant son sac déballé précédemment… C’est là qu’on vous donne un numéro (un par foyer). Vous vous asseyez dans l’immense salle d’attente, remplie de chaises, entourée de tous les guichets, mais attention ça va très vite ! Un agent vous appel déjà ! Il prend vos empreintes, main droite, main gauche, vous demande votre passeport etc… bref, vous êtes enregistrés dans la fil d’attente, vous vous rasseyez, et là ça peut être très très long… Vous balisez un peu car vous entendez certaines personnes se faire refouler, vous voyez des gens en short et claquettes et vous vous dites : « m**** est-ce que je me suis pris la tête à mettre tailleur et talons hauts en arpentant Paris pour rien ??? ». Vous n’avez rien mangé et bu depuis que vous êtes arrivés mais vous avez peur d’aller au distributeur et de louper votre appel..

Enfin bref, votre numéro arrive, vous vous approchez du guichet tout seul ou à deux, on vous demande « do you speak english ? », vous dites « yes ! », et on vous répond : « it would be better » avec un grand sourire suivi de : « vous recevrez votre visa par courrier sous 48h ». Et là vous ne pouvez pas vous empêcher de sourire comme un benêt ! Vous repartez sans votre passeport (car ils en ont besoin), vous récupérez vos affaires et sortez. Tout ça en environ 3h.

Mais bon, on ne se détend pas vraiment tant qu’on n’a pas reçu son passeport, qu’on l’a pas ouvert et qu’on aperçoit son Visa J collé en avant-dernière page… Yes !